Écrits sur les Lumières et la philosophie de l'histoire

« Un long fil se déroule donc, depuis l'instant présent jusqu'au commencement du genre humain, d'événements qui s'enchaînent comme par des liens de cause à effet. » (Schiller)

Les Lumières allemandes et les Lumières françaises sont étroitement liées. C'est ce que montre cette nouvelle traduction d’œuvres, méconnues en France, des trois plus grands écrivains allemands du XVIIIe siècle : les Notes sur le Neveu de Rameau de Diderot par Goethe, les lettres de Schiller à Goethe sur ces notes et les préfaces consacrées au théâtre de Diderot par Lessing. On y découvre que le théâtre de Diderot a eu plus d'influence en Allemagne qu'en France, que Goethe n'est pas seulement l'auteur préromantique des Souffrances du jeune Werther mais un très fin connaisseur de Montesquieu, Voltaire, d'Alembert et Diderot, qu'enfin Schiller prononce en mai 1789, deux mois avant la prise de la Bastille, un discours sur l'histoire universelle qui illustre magistralement l'idéal de progrès, de fraternité et de liberté qui fut celui des Lumières. Hegel lui-même s'inspirera des idées développées dans ce texte pour fonder sa propre philosophie de l'histoire. Une présentation unique et incontournable pour mieux comprendre les affinités profondes qui unissent les lettres allemandes aux lettres françaises.

Acheter ce livre

Entretien :

« Influence des lettres françaises sur les écrits des romantiques allemands », Canal Académie, Au fil des pages

Auteur: 
Goethe, Schiller, Lessing
Collection: 
Les écrivains engagés
Nombre de pages: 
96
ISBN-10: 
236194006X
ISBN-13: 
978-2361940065
Langue: 
Français
Dimensions: 
20,1 x 11,5 x 0,6 cm